Le nerf vague

lenerfvague_nerf-vague.png
Thème : Santé
 :

Anatomie

Le nerf vague ou pneumogastrique ou nerf X est un nerf crânien, mixte qui possède des fibres sensitives et motrices, sensorielles et végétatives.
Il naît dans le bulbe rachidien, entre le tronc cérébral et la moelle épinière.

C’est le plus long nerf du corps, bilatéral, il descend depuis la base du crane, traverse le cou, la région thoracique puis abdominale, il innerve les poumons, le cœur, le foie, l’estomac, la rate et les intestins.

Fonctions

Les fibres motrices vont innerver les muscles de la phonation et de la déglutition.
Les fibres sensitives assurent la sensibilité du voile et de la base de la langue, du pharynx, du larynx et de l’épiglotte.
Fonction végétative ou autonome : Le nerf vague est notamment impliqué dans les réactions autonomes de l’appareil cardio-vasculaire, trachéo-broncho-pulmonaire et digestif.
Cette activité végétative est liée à la sécrétion d’acétylcholine lors de la stimulation du nerf vague. Cette substance est un neuromédiateur, permettant la transmission des messages entre les neurones. Son action permet par exemple le ralentissement de la fréquence cardiaque, la contraction de certains muscles du tube digestif, la contraction des bronches ou la sécrétion acide gastrique.

Le nerf vague contrôle donc vos cordes vocales, vous permet d'avaler, maintient votre larynx ouvert pour respirer, ralentit le rythme cardiaque (quand c'est nécessaire), démarre et contrôle la digestion, influence de nombreuses glandes endocriniennes, les glandes qui produisent des hormones.

80 à 90 % des fibres du nerf vague servent à envoyer de l'information de vos organes et de votre système digestif vers votre cerveau. Il relaye l'information provenant du « système nerveux entérique », ou « second cerveau », constitué de 200 millions de neurones le long des intestins, et qui sert à contrôler la digestion. 

Le nerf vague appartient au système nerveux parasympathique, issue du système nerveux autonome, travaillant en collaboration étroite avec le système nerveux sympathique.
Le système parasympathique aide le corps à se détendre ou revenir à son niveau d’homéostasie alors que le système sympathique prépare le corps à l’activité physique ou intellectuelle.
Ces deux systèmes sont fortement mis en action lors du stress et notamment de stress répétitifs comme on le voit actuellement dans nos modes de vie surchargées.

Lorsque le nerf vagual est excessivement suractivé, il peut arriver le « malaise vagual », une simple perte de connaissance, malaise sans gravité qui indique tout de même que votre corps n’en peut plus, il s’agit d’un bon système d’alarme !

Le fonctionnement normal du nerf vague permet de se détendre, de bien digérer, d’avoir une bonne respiration et de bien dormir.

Parce que l'intestin est aussi le siège de 80 % des cellules du système immunitaire, l'activation du nerf vague augmente vos fonctions immunitaires et anti-inflammatoire.

Pathologies

Une grande partie de nos fonctions peuvent être touchées par un dysfonctionnement de ce nerf, notamment tout ce qui est en relation avec le stress, l’anxiété, toutes les sensations de peurs.
Au stade ponctuel, le système nerveux peut réguler le stress mais au stade chronique, le corps s’épuise et tombe malade.
Ainsi, une grande partie de notre organisme perd son équilibre lorsqu’il est victime d’anxiété :
le cœur s’accélère, la digestion devient lourde, nous souffrons de diarrhées.
Il se produit par extension une inflammation de tout l’organisme jusqu’au cerveau produisant de multiples symptômes tels que céphalées, migraine, perte de mémoire, de concentration….
La liste est longue.

Ressources

Activer le nerf vague grâce à la relaxation et la détente.

• Utiliser la respiration diaphragmatique
• Exercice physique modéré quotidien
• Marche dans la nature
• Relaxation, méditation
• Partages, liens sociaux, rire
• Bains froids courts
• Yoga
• Sauna, hammam
• Cohérence cardiaque
• Faire des gargarismes
• Faire du créatif
• Le repos
• Eviter les émotions négatives, les infos, la télé
• Le jeûne, les jus.